Diplôme

Diplôme DUST

Diplôme Universitaire de Santé au Travail

CONTACT : Delphine ARFOUILLOUX – 02 47 66 62 32 – arfouilloux.delphine@inma.fr

Présentation

L’Institut National de Médecine Agricole (INMA), association créée en 1958 et présidée actuellement par le Professeur Jean-Marc SOULAT, Professeur de médecine et santé au travail, de la faculté de médecine de Toulouse, a pour ambition de former des professionnels autour des problématiques de santé au travail et de santé publique en milieu agricole.

L’enseignement, orienté lors de la création de l’Institut sur la connaissance des effets des produits phytosanitaires et des zoonoses, s’est progressivement développé autour des problèmes de sécurité et de travail du monde agricole et rural, ou ayant des activités similaires.

L’équipe pédagogique a le souci de répondre aux nécessités d’une médecine moderne avec un enseignement régulièrement renouvelé, s’adaptant aux évolutions scientifiques et techniques.

Depuis 2015, l’INMA a créé le DUST des infirmiers de la MSA en partenariat avec la Faculté de médecine de Toulouse 3. Ce diplôme universitaire en santé au travail est particulièrement adapté et orienté vers le suivi santé-sécurité-travail des salariés ressortissants du régime agricole.

L’infirmier recruté au sein du service de santé au travail bénéficie d’une formation en cours d’emploi dispensée par l’INMA validée par la délivrance d’un diplôme universitaire.

 

Objectif 

Le DUST permet d’acquérir les outils et les capacités nécessaires pour répondre aux besoins de santé au travail des salariés de la MSA.

L’accompagnement des étudiants infirmiers qui effectuent la formation universitaire de spécialisation infirmier, s’effectue grâce à un tutorat pédagogique et professionnel.

Cette formation vise à professionnaliser un public infirmier dans le cadre d’une alternance entre les semaines de présence en cours et la réalisation de projets tutorés sur le lieu d’activité.

La mise en place de ces projets vise à confronter les apports théoriques à la pratique. Ils sont élaborés comme un processus pour mener une action adaptée à une problématique de santé au travail.

Décret n° 2012-706 du 7 mai 2012 relatif aux services de santé au travail et à la prévention des risques professionnels en agriculture.

Art. R. 717-3.-Dans les services de santé au travail mentionnés aux 1° et 2° de l’article D. 717-1, les missions définies à l’article L. 4622-2 du code du travail sont assurées par une équipe pluridisciplinaire de santé au travail comprenant des médecins du travail, des intervenants en prévention des risques professionnels, des infirmiers et des assistants des services de santé au travail.

Art. R. 717-52-8.-L’infirmier recruté est diplômé d’Etat et a l’autorisation d’exercer sans limitation dans les conditions prévues par le code de la santé publique. Si l’infirmier n’a pas suivi une formation qualifiante en santé au travail, l’employeur l’y inscrit au cours des douze mois qui suivent son recrutement et favorise sa formation continue.

 

Conditions d’inscription

Peuvent s’inscrire au DUST : Les titulaires du DE d’infirmier, salariés d’une caisse de MSA.

 

Déroulement

Enseignement théorique et dates des cours

 

D’une durée de 7 semaines distinctes, la formation comporte un enseignement théorique magistral organisé à l’INMA à Tours, cet enseignement permet d’acquérir un savoir.

 

Les thèmes enseignés sont les suivants :

Semaine 1 Connaissance de l’environnement de travail dans le monde agricole Du 8 au 12 octobre 2018
Semaine 2 Evaluation des risques professionnels – 1 Du 19 au 23 novembre 2018
Semaine 3 Evaluation des risques professionnels – 2 Du 10 au 14 décembre 2018
Semaine 4 Les pathologies professionnelles Du 7 au 11 janvier 2019
Semaine 5 Les visites d’information et de prévention Du 28 janvier au 1er février 2019
Semaine 6 Education et promotion de la sante Du 18 au 22 mars 2019
Semaine 7 Retour et maintien dans l’emploi Du 13 au 17 mai 2019

Enseignement pratique

Les projets tutorés 1 & 2 et le projet de fin d’étude :

 

Les PTUT1 et PTUT2 sont menés pendant la période de formation. Il s’agit d’un travail appliqué sur le terrain en lien avec les connaissances acquises en formation. Ils seront réalisés sous la forme d’une méthodologie de projet à partir d’une problématique de santé au travail rencontrée sur le secteur pris en charge par l’étudiant.

Le PFE permet à l’étudiant de confronter les acquis à la réalité du terrain et ainsi de posséder les savoirs être et les savoirs faire nécessaires.

La réalisation de ces projets nécessite l’accompagnement de tuteurs professionnels et pédagogiques.

 

Accompagnement des étudiants

L’accompagnement des étudiants se fait par un double tutorat :

 Les tuteurs pédagogiques :

Les tuteurs pédagogiques sont des référents interne à la formation qui aident les étudiants sur les aspects méthodologiques du travail.

Les tuteurs professionnels :

Les tuteurs professionnels sont des ressources professionnelles. De préférence, c’est un médecin de caisse qui travaille sur le même secteur que l’infirmier. Ils permettent la compréhension des situations de travail et facilitent l’insertion au sein du collectif de travail. Leurs connaissances du milieu permettent de mieux intégrer les règles morales et les valeurs.

D’autre part ils vont aider l’étudiant à choisir une entreprise pour la réalisation des projets tutorés. Il s’agit de sélectionner une entité dans laquelle sont repérés des risques ayant des incidences sur la santé des salariés sans avoir vraiment identifié les causes. Le travail de l’étudiant sera alors de mener une démarche partant d’un recueil de données exhaustif à la réalisation d’une action d’éducation à la santé.

 

Les atouts :

  • Le tuteur professionnel (médecin) et l’infirmier étudiant apprennent à se connaitre (compétences et relationnel),
  • L’obligation de réalisation des projets tutorés positionne les infirmiers sur des fonctions qu’ils n’avaient pas forcément ou qui ne leur étaient pas reconnues,
  • L’obligation de développer une action permet de faire reconnaitre l’infirmier comme nouvel acteur auprès des entreprises et salariés,
  • Facilite le positionnement infirmier (posture) au sein de l’équipe SST.

 

Une fiche de suivi sera remise à l’étudiant la première semaine. Cette fiche permettra de structurer la démarche tout au long de la formation et de valider les différentes étapes.

Conditions de réussite

 

Validation du Diplôme

L’obtention du Diplôme nécessite :

  • La présence à l’enseignement des 7 semaines.
  • La validation des 2 contrôles de connaissance : si la moyenne des deux QCM est inférieure à 10/20, l’étudiant devra refaire un QCM.
  • La validation du PFE, avec évaluations intermédiaires des 2 projets tutorés (PTUT1 et PTUT2), qui sera présenté à un jury à l’issue de la formation. Si la moyenne des 2 PTUT + l’écrit du PFE + l’oral du PFE est inférieure à 10/20 l’étudiant devra le retravailler.

 

L’étudiant est tenu d’assister aux 245 heures de cours et de participer aux 2 contrôles des connaissances qui auront lieu en semaine 3 et semaine 6. L’émargement est exigé pour chaque journée de cours.

Si l’étudiant est absent 3 fois sans être excusé, il sera exclu de la formation.

Les supports des cours seront téléchargeables à la suite de chaque enseignement.

Pour se présenter aux examens, la présence aux 7 semaines de cours est obligatoire du lundi 9h00 au vendredi 13h00 (sauf le vendredi 23 novembre, fin à 15h00).

 

En cas d’absence justifiée à la soutenance ou si à l’issue de la soutenance un rattrapage est nécessaire, une 2ème session de soutenances aura lieu en septembre ou octobre 2019 (date à définir).

 

Conditions d’inscription

 

Peuvent s’inscrire au DUST :

 

  •  Les titulaires du DE d’infirmier, salariés d’une caisse de MSA.

 

 Soutenance des projets tutorés

Les soutenances des Mémoires auront lieu le vendredi 14 juin 2019

Dans ce cadre, les étudiants acceptent implicitement la diffusion de ces documents par l’INMA, dans le contexte de ses missions.

Modalités d’inscription


Coût pédagogique

Le coût pédagogique est de 3800,00 auquel il faut rajouter séparément les droits d’inscription à la faculté de Toulouse qui s’élèvent à 184,00 €.

Frais d’inscription à la formation

Ils comprennent :

  • Les frais administratifs de dossier
  • Les frais pédagogiques (enseignement des 7 semaines de cours)
  • L’organisation des contrôles de connaissances et de la soutenance du PFE.
  • Droits d’inscription à l’université de Toulouse.

 

             NB : Ne sont pas compris dans les frais d’inscription : l’hébergement et la restauration

 

 

Condition de désistement

Pour tout désistement d’inscription dans le mois qui précède la date de début des cours, l’INMA appliquera une pénalité d’un montant de 30 % du coût pédagogique (sauf en cas de force majeure justifiée, essentiellement d’ordre médical).

Pour toute formation commencée (quelle que soit la durée) et secondairement interrompue, l’INMA conservera la totalité des frais pédagogiques. Après concertation, un report de la formation pourra être proposé dans les situations d’interruption pour cas de force majeure.

 

Attestations de présence

Une attestation de présence est envoyée à la fin de l’enseignement de chaque semaine.

L’INMA est susceptible d’établir tout autre document nécessaire à l’étudiant pour toute démarche qu’il jugera utile, en lien avec son objectif pédagogique.